Comment calmer un enfant — 4 secrets d’éducation de Kate Middleton

D’accord, quand vous êtes une maman de trois enfants et que vous vivez presque en direct, calmer un tout-petit en public est une tâche difficile. Comment calmer un enfant — 4 secrets d’éducation de Kate Middleton.

Le couple royal — le prince William et Kate Middleton — a trois bébés. Les jeunes parents sont souvent félicités pour leurs méthodes pédagogiques d’éducation. Certains secrets leur ont été transmis par héritage, pour ainsi dire par la princesse Diana, et d’autres sont le fruit d’une invention indépendante. Que faire si le bébé se comporte mal, n’obéit pas et est impertinent ? Et ce, en public, dans le collimateur des caméras. Voici quatre secrets parentaux de la maman royale.

Les yeux dans les yeux

Lorsqu’un enfant est en colère, mécontent ou contrarié, il n’arrive pas à gérer les émotions qui le submergent. En effet, le néocortex, qui est responsable du contrôle des émotions, n’arrive à maturité qu’à l’âge de 7 ans. Il est donc inutile de crier à l’enfant : «Calme-toi !». Il n’en est tout simplement pas capable. Dans une telle situation, les parents royaux adhèrent au principe de «l’écoute active» : ils s’assoient à la hauteur des yeux du bébé et lui parlent calmement. Les parents font ainsi preuve d’empathie : ils comprennent et, surtout, acceptent les sentiments de l’enfant. Ils ont pitié, compatissent et respectent les larmes de futilité des tout-petits. Dans les cas particulièrement difficiles, lorsqu’il n’est pas possible de calmer l’enfant, Kate essaie de le toucher ou de le prendre dans ses bras. De cette manière, il comprendra que sa mère est proche de lui et pourra reprendre ses esprits plus rapidement.

Mot de passe

Lorsque les tout-petits se comportent mal, Kate utilise la phrase code «fais une pause». Les enfants savent que lorsque leur mère dit cela, cela signifie qu’elle n’est pas satisfaite de leur comportement et qu’ils doivent se calmer. De plus, Kate Middleton utilise cette méthode non seulement lors de rencontres sociales, mais aussi à la maison. Grâce à cette phrase codée, elle fonctionne. La seule différence est que dans l’atmosphère habituelle de la maison, les enfants sont également séparés pendant un certain temps dans des pièces différentes.

Calme, juste calme

Quoi qu’il arrive et quelle que soit la mauvaise conduite des enfants royaux, Kate reste calme. Elle dit que les crises de colère des enfants sont un phénomène normal et qu’on ne peut pas attendre d’un enfant un comportement d’adulte. Si Middleton voit que les enfants se comportent mal, elle ne les gronde pas, ne crie pas et ne les gifle pas. Au contraire, elle essaie d’écouter. Vous conviendrez qu’il est plus facile pour nous, adultes, de nous sentir soulagés lorsque nous avons la chance de nous exprimer. De plus, lorsque l’enfant voit sa mère, calme comme un roc, il se sent en sécurité et se calme plus rapidement.

Laissez les enfants être des enfants

Kate Middleton affirme qu’il est nécessaire de laisser aux enfants une certaine liberté. Ils peuvent être espiègles, énergiques et actifs — il ne faut pas constamment limiter leur liberté d’expression. C’est ainsi que les enfants libèrent leur énergie. Si on ne leur permet pas de le faire, cette énergie sera «enfermée», et à un moment inopportun, cette «boîte» peut exploser — et cela pourrait entraîner des larmes et des crises.

Il convient de noter que malgré son statut royal et ses neuf ans d’expérience en tant que mère, Kate n’hésite pas à consulter des forums de parents et à lire des livres sur la parentalité. Pour établir un lien avec ses enfants, elle lit des ouvrages spécialisés et étudie de nouvelles méthodes d’éducation.

(Visited 1 times, 1 visits today)