La grand-mère s’est avérée mécontente de son petit-fils

Mon mari et moi sommes mariés depuis 10 ans, et nous avons eu des difficultés à avoir des enfants. Cependant, un miracle s’est produit récemment, et j’ai découvert que je suis enceinte. Ma belle-mère avait l’habitude de me critiquer constamment devant les membres de la famille, en disant : ‘Ma belle-fille est stérile, je n’aurai pas de petits-enfants.’ Même si elle a déjà une petite-fille de son fils aîné. C’était frustrant d’entendre tout cela, mais maintenant elle n’a rien à dire.

Mon mari et moi nous aimons. Tout au long de cette période, il a été mon soutien, me soutenant. Nous sommes allés ensemble à l’hôpital, avons fait des analyses et avons versé beaucoup de larmes. Et enfin, je suis tombée enceinte !

Ma belle-mère s’est avérée ne pas être contente de notre bébé.

Ma belle-mère a déjà une arrière-petite-fille de sa première petite-fille. Et il y a quatre mois, nous avons accueilli un petit garçon. Les médecins nous ont assuré que tout allait bien et que nous étions tous les deux en bonne santé. Cependant, pendant longtemps, rien ne fonctionnait. Mais maintenant, notre bonheur est sans limites. Parfois, c’est juste difficile à croire que c’est réel. Cependant, notre joie n’est pas partagée par ma belle-mère.

Notre fils n’intéresse absolument pas sa propre grand-mère. Elle ne parle que de sa arrière-petite-fille. Lorsque nous nous réunissons, nous écoutons tous avec enthousiasme les récits admiratifs de la grand-mère sur cette charmante petite fille. Comment elle a grandi, comment sa première dent a poussé. Mais notre propre petit-fils semble passer inaperçu, comme s’il avait fait quelque chose de mal.

Je ne comprends pas ma belle-mère. Pendant tant d’années, elle me reprochait de ne pas correspondre à leur lignée. Elle disait qu’il n’y avait jamais eu d’infertilité dans leur famille et que tout le monde avait beaucoup d’enfants. Et maintenant, quand j’ai donné naissance à son petit-fils, il semble ne pas être nécessaire. Elle ne l’a même pas pris dans ses bras une seule fois. Mais pour l’arrière-petite-fille, tout y passe : jouets, vêtements, et même des boucles d’oreilles en or, elle lui a offert.

Peut-être que mes lecteurs pourront m’expliquer pourquoi ma belle-mère distribue son attention aux enfants de manière si inégale?

(Visited 2 times, 1 visits today)