Un animal de compagnie désobéissant a été laissé dans un refuge, et il s’ennuyait tellement de son propriétaire qu’il a commencé à perdre ses poils, à maigrir et à hurler.

Il arrive souvent que les propriétaires, après avoir accueilli un chien chez eux, sous-estiment toutes les difficultés qui en découlent. En fin de compte, cela conduit à la déception, et l’animal se retrouve sans abri.

Le destin d’un chien nommé Sullivan a pris une tournure inattendue. Encore hier, il était dans une maison avec des gens, et aujourd’hui, il se retrouve déjà dans un refuge. Les propriétaires ont décidé de le confier à des bénévoles parce qu’ils ne pouvaient pas gérer son niveau d’activité et son manque d’obéissance.

La raison pour laquelle le chien est devenu indiscipliné est restée floue même pour les propriétaires eux-mêmes. Il se peut qu’ils n’aient pas eu le temps ni l’envie de s’occuper du chien, c’est pourquoi l’animal a grandi comme un ‘garçon’ enjoué mais désobéissant.

Lorsque ses propriétaires l’ont abandonné, Sullivan est tombé en dépression. Malgré la trahison, il les aimait toujours et a commencé à manifester de l’anxiété, de la nervosité et de l’agitation. Il courait anxieusement dans la cage, perdait ses poils, hurlait et perdait du poids. Il était évident qu’il s’ennuyait d’eux…

Cependant, la rencontre avec une nouvelle propriétaire a changé son destin. Une jeune femme qui prenait souvent des animaux en famille d’accueil a décidé d’adopter Sullivan de façon permanente. Au début, ils pensaient que c’était une solution temporaire, mais ils ont rapidement compris qu’ils ne pouvaient pas le laisser partir. Ainsi, Sullivan a soudainement trouvé un chez-lui et des propriétaires attentionnés !

Deux ans plus tard, il s’est transformé en un animal de compagnie plein de vie qui navigue intrépidement à travers la vie. Il est devenu obéissant, a appris à obéir, et est devenu un véritable ami pour toute la famille!

Il s’entend aussi bien avec les chats et les autres chiens que sa propriétaire prend en famille d’accueil. L’animal leur apprend même à être courageux et à profiter de la vie. La femme est heureuse avec lui et dit qu’il est difficile de croire que c’était le même ‘coquin’ abandonné par ses anciens propriétaires.

Comme on dit, il n’y a pas de mauvais chiens, seulement de mauvais maîtres !

(Visited 1 times, 1 visits today)
Опубликовано в